Le gaming au-dessus des nuages

Tout naturellement, le Gaming entre dans la ligne de mire de la révolution du numérique. Et les chiffres de cette année le prouvent bien… Cette année, et pour la première fois de l’histoire des jeux vidéo sur consoles, les ventes en dématérialisés ont dépassé les ventes physiques. Le secteur a réalisé plus de 125 milliards de dollars de bénéfices en 2019 contre 150 milliards en 2020.
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur email

Contrairement aux principaux secteurs économiques, l’industrie du gaming ne connaît pas la crise du Covid-19. D’après les chiffres révélés par Games Industry, la part des ventes de jeux dématérialisés est désormais bien supérieure à celle des jeux physiques. Les signes de cette tendance se dessinent déjà depuis quelques années, mais c’est vraisemblablement la pandémie qui a fini par imposer les ventes numériques et les tournois d’esports en ligne. La dernière génération de console y est également pour quelque chose : les résultats financiers de EA, Sony ou encore Take-Two confirment un changement de façon de jouer et de consommer chez les joueurs.

Le format numérique est devenu un aspect important dans plusieurs secteurs. On retrouve parmi eux : le cinéma avec la montée en puissance de Netflix, OCS et Amazon, ou encore dans la musique avec la puissante présence des plateformes comme Spotify et Deezer. Tout naturellement, le Gaming entre également dans la ligne de mire de la révolution du numérique. Et les chiffres de cette année le prouvent bien…

Le Gaming, une révolution industrielle se dessine ?

Il est clair que le secteur du Gaming connaît un sort moins désastreux que les autres industries. Cependant, il a tout de même connu une baisse des bénéfices durant cette année, ce qui est tout à fait normal compte tenu du confinement mondialisé et de la paralysie que connaissent les principaux secteurs économiques. Il a réalisé plus de 125 milliards de dollars de bénéfices en 2019 contre 150 milliards en 2020.

Comme le confinement a eu un effet négatif naturelle sur les chiffres, il les a aussi considérablement boosté d’un autre côté. Preuve à l’appui ! Au cours de la semaine du 16 au 22 mars, dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique a atteint 2,74 millions de téléchargement de jeux. Soit plus de 53% par rapport à la semaine précédente. Cette année, et pour la première fois de l’histoire des jeux vidéo sur consoles, les ventes en dématérialisés ont dépassé les ventes physiques.

À VOIR AUSSI  La Réalité Virtuelle s’invite dans l’univers de la mode

Les grands acteurs de l’industrie le confirment !

Les grands acteurs du gaming confirment bien les chiffres révélés par Games Industry. À titre d’exemple Take-Two ou Sony disent que plus de 50% de leurs ventes se font en numérique. D’autres, comme 2K Games ou Rockstar Games ont pour leur part dépassé les 70% cette année.

Si le confinement a dopé le changement du comportement des consommateurs des jeux vidéos, la nouvelle génération de consoles qui sont exclusivement numérique sont l’aspect qui changera sûrement la donne. La PS5 Digital Edition et la Xbox Séries S auront un effet tout aussi considérable et établira cette tendance comme étant la base des chiffres de vente des années avenirs. La plupart des joueurs seront poussés, par la force des choses, à adhérer à la révolution numérique de l’industrie.

Sony, artisan de la révolution mais surtout un des plus grands gagnants de la crise

Après avoir dévoilé ses résultats financiers du troisième trimestre de l’exercice en cours, il n’y a plus aucun doute : Sony est bel et bien l’élu grand gagnant de la révolution numérique que connaît le secteur. Grâce au lancement de sa nouvelle PS5 mais également à l’explosion des jeux dématérialisés, la firme Japonaise a signé une année en grande pompe. En plus de sa poule aux d’or de toujours, le PlayStation Plus, Sony a pu vendre sa PS5 à 4,5 millions d’exemplaires à travers le monde. 

Twitch et les plateformes de tournois n’en sont pas en reste

La plateforme Twitch se place également parmi les grands bénéficiaires de la crise pandémique. Racheté par Amazon en 2014, le canal de streaming en direct a vu ses audiences atteindre des sommets stratosphériques. Durant le deuxième trimestre de l’année écoulée, la barre des 5 milliards d’heures visionnés a largement été atteinte. En moyenne, Twitch recense 2 millions d’utilisateurs connectés en permanence.

À VOIR AUSSI  5 meilleures stratégies pour rebooster les entreprises post-pandémie

De leur part, les plateformes de tournois en ligne émergent et trouvent un terrain propice pour attirer ces nombres grandissants de joueurs. Ces derniers jours ont même vu le lancement de nouvelles plateformes, dont une, qui a vraisemblablement l’étoffe de suivre la même trajectoire de Twitch, Take-Two ou encore Sony dans leur conquête du monde du gaming.

Baptisé Formation.gg, cette plateforme de tournois est bien partie pour faire partie des pionniers de la discipline. Son idée est simple : créer de l’interaction entre les joueurs des jeux vidéo les plus prisés. League of Legends, Fortnite, PUBG mobile, Free Fire ou même Fifa, Formation.gg s’occupe d’organiser des tournois et de créer des communautés. Elle démocratise de la meilleure des façons la compétition entre les amateurs de ses jeux tellement jouer au tour du globe.    

 ___

(Image présentée par cottonbro via Pexels)

AVERTISSEMENT : Le présent article a été écrit par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de Born2Invest, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre Clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut contenir des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots « croire », « projeter », « estimer », « devenir », « planifier », « vouloir » et autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux qui sont abordés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont basées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer matériellement des déclarations prospectives, qui ne reflètent les opinions de la direction de la société qu’à la date des présentes. En outre, veuillez vous assurer de lire ces divulgations importantes.

Rubriques Connexes :

Matthieu Rodriguez

Matthieu Rodriguez

Matthieu RODRIGUEZ, est un passionné de nouvelles technologies, d’informatique et de sciences. Il couvre l’actualité sur les nouvelles technologies, les drones, la fintech, l’intelligence artificielle ou encore les avancées médicales et scientifiques. La culture internet n’a plus de secret pour lui.