Les détails continuent d’émerger sur les utilisations du financement de l’ARP

L'ARP comprend 30,5 milliards de dollars pour les autorités de transport en commun. Ce montant, lorsqu'il est combiné au financement de la loi CARES et à la loi sur les crédits supplémentaires pour la réponse et le soulagement du coronavirus, crée un important événement de financement combiné pour les transports publics. Le financement des autres transports comprend environ 8 milliards de dollars pour les aéroports, dont 6,49 milliards de dollars pour les aéroports primaires et les aéroports de fret.
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur email

Les villes, les comtés, les districts scolaires, les collèges, les universités, les établissements de soins de santé et les autorités de transport public sont tous en attente de milliards de dollars de nouveaux fonds provenant du plan de sauvetage américain (ARP). Étonnamment, quelques États retiennent encore les recettes fédérales reçues dans le cadre de la loi CARES pour l’aide au COVID, souvent à la grande frustration des dirigeants publics locaux.

Les entrepreneurs, les contribuables, les fonctionnaires et les citoyens ont tous des questions sur le financement de l’ARP. Les questions les plus courantes sont les suivantes :

  • Où le nouveau financement sera-t-il affecté ?
  • Quand ?
  • Qui contrôlera les décisions de dépenses ?
  • Quelles sont les lignes directrices en matière de dépenses ?

Certaines réponses suivent mais, dans quelques catégories, les directives fédérales sont trop vagues pour être exposées. Un mandat est toutefois extrêmement clair : le Congrès déclare expressément que les gouvernements ne peuvent utiliser les fonds pour accorder des « réductions d’impôts » aux citoyens. En raison de l’imprécision et de la généralité des procédures et règles de dépenses, des luttes de pouvoir ont déjà commencé pour le contrôle des fonds.

Les méthodes varient pour l’allocation des fonds aux juridictions gouvernementales. Les comtés et les non-comtés recevront très bientôt des allocations sous forme de montants forfaitaires, mais certaines parties seront envoyées par tranches échelonnées. Les districts scolaires, quant à eux, recevront des fonds par le biais de formules et de programmes de subventions qui seront supervisés par l’agence pour l’éducation de chaque État. Ce processus crée un parcours quelque peu détourné qui fera que les fonds arriveront à destination plus tard. Les responsables publics de toutes les juridictions disposeront toutefois d’un nombre d’années plus important pour utiliser les recettes de l’ARP.

Environ 130,2 milliards de dollars seront répartis de manière égale entre les municipalités et les comtés. L’ARP précise que 65,1 milliards de dollars seront alloués aux villes métropolitaines en fonction de leur population. Sur ce montant, 45,57 milliards de dollars seront versés aux municipalités dont la population est d’au moins 50 000 habitants, selon une formule modifiée de Community Development Block Grant. Les municipalités de moins de 50 000 habitants recevront 19,53 milliards de dollars. Les comtés recevront 65,1 milliards de dollars en fonction de leur population. Ces fonds peuvent être utilisés de nombreuses façons, notamment en cas d’urgence de santé publique, pour des initiatives économiques, des services gouvernementaux ou pour des investissements dans les infrastructures d’eau, d’égouts ou de haut débit. La principale justification des dépenses pour presque toutes les catégories est que les dépenses doivent être liées d’une manière ou d’une autre au rétablissement de la COVID.

À VOIR AUSSI  Qu'est-ce que le plafonnement du marché et quelle est son importance ?

Pour faire face aux changements dramatiques dans l’éducation à travers les États-Unis pendant la pandémie, l’ARP prévoit l’investissement le plus important jamais réalisé dans l’éducation publique. Mis à part les soins de santé, les districts scolaires sont ceux qui ont le plus souffert. Environ 122 milliards de dollars ont été alloués à la maternelle et au secondaire, et les écoles publiques et privées sont incluses dans les allocations de fonds. Les collèges et les universités ont reçu 40 milliards de dollars par le biais du Higher Education Emergency Relief Fund (HEERF), mais une grande partie de ce financement est réservée à des types de dépenses très spécifiques.

Les centres de santé communautaires peuvent bénéficier d’une allocation de 7,6 milliards de dollars au ministère américain de la santé et des services sociaux (HHS). Ce financement restera disponible jusqu’en 2025 et est également disponible pour des types très spécifiques d’initiatives liées aux soins de santé.

L’ARP comprend 30,5 milliards de dollars pour les autorités de transport. Ce montant, combiné au financement de la loi CARES et à la loi sur les crédits supplémentaires pour la réponse et l’aide en cas de coronavirus, crée un important événement de financement combiné pour les transports publics. Les autres fonds destinés aux transports comprennent environ 8 milliards de dollars pour les aéroports, dont 6,49 milliards de dollars pour les aéroports primaires et de fret.

La nécessité d’étendre la large bande n’a pas été négligée. Environ 7,2 milliards de dollars ont été débloqués pour créer un fonds de connectivité d’urgence qui remboursera les écoles et les bibliothèques pour l’accès à Internet et les appareils connectés pour les étudiants et les enseignants. Dix autres milliards de dollars ont été mis de côté pour les États, les territoires et les gouvernements tribaux afin qu’ils réalisent des projets d’investissement essentiels destinés à permettre le travail, l’éducation, la surveillance de la santé, les options à distance et l’amélioration de la large bande.

À VOIR AUSSI  L'économie a besoin de plus qu'un vaccin pour se redresser

Pour en revenir aux potentielles luttes de pouvoir sur les décisions de dépenses, le gouverneur du Connecticut a récemment présenté son plan d’utilisation des 6 milliards de dollars de financement alloués à l’État. Ce plan a été baptisé « A Roadmap for a Transformative, Equitable and Healthy Recovery for our State ». Bien que beaucoup applaudissent un plan global à l’échelle de l’État, les élus et les dirigeants publics aux niveaux locaux du Connecticut peuvent avoir leurs propres idées sur la façon dont les fonds devraient être utilisés. Au Texas, la controverse s’intensifie sur le fait que le gouverneur continue de retenir des milliards de dollars de fonds qui étaient clairement destinés aux écoles publiques dans le cadre de la loi CARES liée à la COVID.

Le Congrès a alloué des sommes importantes pour le rétablissement de la COVID, et il appartiendra aux dirigeants élus au niveau de l’État et des collectivités locales de prendre de bonnes décisions sur la manière dont les allocations de fonds ARP seront finalement utilisées. Presque toutes les juridictions ont des besoins extrêmes. Nous espérons que les fonds seront alloués comme prévu par le Congrès et qu’ils seront utilisés judicieusement pour répondre aux besoins les plus importants et aux avantages les plus significatifs dans chaque juridiction.

– —

(Image en vedette par geralt via Pixabay)

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ : Cet article a été écrit par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de Born2Invest, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut inclure des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots  » croire « ,  » projeter « ,  » estimer « ,  » devenir « ,  » planifier « ,  » sera « , et d’autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux discutés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont fondées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer sensiblement de tout énoncé prospectif, qui ne reflète que l’opinion de la direction de la société à la date du présent document. En outre, veuillez vous assurer de lire ces informations importantes.

Rubriques Connexes :

Sylvie Garnier

Sylvie Garnier

Sylvie GARNIER, économiste et auteure, elle est spécialisée en marchés financiers et crowdfunding ainsi que les développements économiques . Ses années d’enseignement aux États Unis et son expérience à Wall Street, fait de Sylvie une auteure experte. Elle souhaite transmettre ses connaissances à travers ses articles clairs et concis.