Comment les entreprises peuvent se démarquer grâce à la RA

Le marketing numérique est difficile. Si la démocratisation des outils et des plateformes a donné un pouvoir sans précédent aux marques, même les plus petites, elle a également nivelé le terrain de jeu, rendant plus difficile de se démarquer. Les entreprises qui cherchent à se démarquer doivent trouver de nouveaux moyens d'attirer l'attention. La réalité augmentée est l'une de ces possibilités, et les premiers à l'adopter voient leurs efforts récompensés.
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur email

La technologie a tellement démocratisé le marketing que toutes les marques, des plus grandes aux plus petites, ont désormais accès aux mêmes outils et techniques. Ainsi, pour se démarquer à notre époque, les marques doivent trouver des moyens originaux (comme la RA) pour se distinguer de leurs concurrents.

Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire. Les étincelles de génie créatif ne sont pas faciles à trouver, aussi le fait de s’appuyer sur ce seul élément ne donnera pas de résultats pour tout le monde.

Cependant, la technologie progresse et, tout comme lors de l’apparition du marketing numérique, de nouvelles opportunités se présentent. Aujourd’hui, cette grande opportunité est la technologie de la réalité augmentée (RA) – une nouvelle technologie qui donne des résultats intéressants aux premiers utilisateurs.

Tout d’abord, qu’est-ce que la réalité augmentée ?

La réalité augmentée, comme son nom l’indique, consiste fondamentalement à augmenter la réalité. En d’autres termes, il s’agit d’enrichir le monde réel d’informations numériques. Cette amélioration peut prendre la forme de texte, de graphiques ou même d’une suppression numérique de ce que l’utilisateur verrait autrement.

La technologie de la RA existe depuis un certain temps déjà. L’exemple le plus célèbre est probablement celui des Google Glass, qui n’ont finalement pas réussi à s’imposer. Ensuite, c’est Pokémon Go qui l’a popularisé dans l’imaginaire du public.

Cependant, le flop précoce de Google et l’expérience limitée de Pokémon en matière de jeu ont, jusqu’à présent, quelque peu limité notre imagination lorsqu’il s’agissait de concevoir des applications et des expériences de RA. Mais tout cela commence à changer maintenant, notamment dans le domaine du marketing où les marques constatent d’excellents résultats.

Quels types d’expériences les marques créent-elles ?

Voici une poignée d’expériences de RA que les marques ont déjà créées.

Jeux rétro sur les emballages de produits alimentaires et de boissons

Un exemple populaire de marques utilisant la RA est l’expérience de Pizza Hut où ses clients peuvent jouer à Pac-Man directement sur les boîtes à pizza dans lesquelles leur nourriture a été livrée. Il leur suffit de scanner un code QR pour activer le jeu et faire vivre un jeu de Pac-Man en 3D sur leur boîte à pizza.

Mais Pizza Hut n’est pas la seule marque à avoir créer des expériences de ce type, et de nombreuses marques moins connues l’ont rejoint. Un autre exemple populaire qui a attiré l’attention sur Internet (bien qu’il ait été réalisé par un développeur indépendant qui permet aux marques d’en obtenir la licence) est Beer Invaders, qui place un jeu rétro Space Invaders juste au-dessus d’une canette de bière ordinaire.

À VOIR AUSSI  Comment donner une touche festive à votre site web pour les fêtes

Redécorer votre maison sans rien déplacer

L’un des premiers exemples dans ce domaine est l’application « place » d’Ikea, qui permet aux clients actuels et futurs d’essayer la gamme de meubles de l’entreprise dans leur propre maison. Ils peuvent ainsi explorer rapidement les différentes façons de combiner et d’agencer les produits Ikea, ce qui leur permet de visualiser l’aspect réel des articles une fois installés.

Essais virtuels, sans se rendre en magasin

Sur le même thème que la redécoration de la maison, de nombreuses marques ont expérimenté des essais virtuels ces derniers temps. Les utilisateurs peuvent ainsi utiliser des applications sur leur téléphone pour voir à quoi ressemblent des produits réels lorsqu’ils les portent. Par exemple, pour essayer une paire de baskets, il suffit de pointer l’appareil photo vers vos pieds pour voir une paire sélectionnée apparaître comme si vous la portiez réellement.

Les essayages virtuels ne se limitent pas non plus aux chaussures et aux vêtements, et le concept peut être étendu à tout ce qui se trouve sur le corps. Le Salon AR d’Amazon, par exemple, permet aux clients de voir à quoi ressemble une coiffure ou une couleur différente. Et il serait négligent d’omettre l’un des cas d’utilisation les plus populaires de cette technologie : les applications de maquillage.

Les résultats parlent d’eux-mêmes

Pour les marques qui créent ou utilisent les types d’expériences que nous avons explorées ci-dessus, les résultats de la RA dépassent de loin tout ce que nous avons vu depuis les premiers jours de la publicité en ligne. Les consommateurs sont plus engagés (et plus longtemps). L’anxiété liée à la décision du client est réduite, ce qui entraîne une moindre hésitation à l’achat. Et, surtout, les ventes augmentent.

Dans un exemple classique, une étude de cas réalisée par Facebook Ads a montré qu’un détaillant a connu une augmentation de 7,9 points de la notoriété de sa marque, un taux de clics supérieur de 53 % et une augmentation des achats de 28 points.

et une augmentation de 28 points des achats. Il y a aussi l’étude plus large de Shopify, qui a montré que les détaillants qui utilisent des expériences de RA voient, en moyenne, une augmentation de 90 % des taux de conversion, avec une augmentation allant jusqu’à 250 % pour certains.

Comment une entreprise moyenne peut-elle se lancer dans le marketing de la RA ?

Pour la PME moyenne, l’idée de se plonger dans la RA peut sembler un peu trop high-tech et écrasante. Mais ce n’est pas forcément le cas, et cela ne doit pas non plus coûter la peau des fesses.

À VOIR AUSSI  Dépasser le buzz : analyser les tendances en matière de boissons saines

Comme nous l’avons déjà évoqué dans notre exploration des expériences et des applications ci-dessus, il existe des entreprises qui proposent des solutions commerciales de RA prêtes à l’emploi. La plus notable d’entre elles est XRApplied qui, en plus de son application de revêtement de sol, a créé un écosystème complet de RA adapté aux PME.

En y regardant de plus près, l’offre de la société va bien au-delà d’une simple application de revêtement de sol prête à l’emploi. En effet, plutôt que de créer des applications préfabriquées, elle se concentre sur la création rapide et efficace d’applications sur mesure en exploitant des composants prêts à assembler. Par exemple, elle peut créer toutes sortes d’applications de type catalogue AR/essai en s’appuyant sur des composants de base préfabriqués.

La société l’appelle (sans surprise) XRA Toolkit, et elle inclut des éléments tels que la RA sur le Web, la géolocalisation et les intégrations d’IA, entre autres. L’idée est que l’entreprise peut minimiser le codage unique en assemblant ces composants plutôt que de tout construire à partir de zéro. Cela permet un développement rapide et rentable des applications, démocratisant ainsi le monde de la RA, tout comme le font déjà de nombreux autres outils de marketing numérique. Les entreprises qui souhaitent se démarquer seraient bien avisées de saisir cette opportunité rapidement.

___

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ : Cet article a été écrit par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de Born2Invest, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut inclure des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots  » croire « ,  » projeter « ,  » estimer « ,  » devenir « ,  » planifier « ,  » sera « , et d’autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux discutés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont fondées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer sensiblement de tout énoncé prospectif, qui ne reflète que l’opinion de la direction de la société à la date du présent document. En outre, veuillez vous assurer de lire ces informations importantes.

Xavier Mercoux

Xavier Mercoux

Xavier MERCOUX, auteur depuis toujours, s’intéresse de près aux entreprises innovantes, au secteur financier, Wall Street et aux intérêts des actionnaires. Ses domaines de spécialisations, apporte des réflexions portant le plus souvent sur les innovations technologiques, les start-up ou encore les derniers développements dans la crypto.