Le Metaverse est la voie du futur, et Facebook vient de le confirmer

Le métavers est une réalité qui émerge rapidement et qui devrait devenir l'endroit où nous vivrons et travaillerons tous à l'avenir. Confirmant la véracité de cette vision, Facebook a annoncé qu'il allait créer une équipe de cadres dédiée au développement de la vision de Mark Zuckerberg à ce sujet. Mais Facebook n'est pas le seul acteur dans ce domaine, avec des entreprises comme XRApplied qui construisent également les espaces numériques de demain.
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur email

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a annoncé que l’entreprise allait réunir une équipe de cadres de haut niveau pour concrétiser la vision du fondateur du métavers. Mark Zuckerberg, en tout cas, espère que Facebook se débarrassera de son image de média social et sera connu comme une entreprise métaverse dans les cinq prochaines années.

La nouvelle équipe fera partie de la division VR, AR et MR de Facebook, également connue sous le nom de Facebook Reality Labs. Parmi les personnes qui rejoindront l’équipe, on trouve Vishal Shah, le vice-président du produit d’Instagram.

Cette annonce fait de Facebook la plus grande entreprise à entrer dans l’arène des métavers. Facebook rejoint ainsi des entreprises comme XRApplied, qui investissent massivement dans la création d’outils et de mondes technologiques qui façonneront notre avenir numérique.

Qu’est-ce que le métavers ?

Le métavers, bien que le terme ne soit pas nouveau, est une tendance émergente que les futurologues considèrent comme le prochain grand mouvement technologique. Bien que sa définition soit encore assez vague, il peut être compris de manière générale comme les espaces numériques que nous commençons de plus en plus à habiter.

Le célèbre jeu pour enfants Roblox est un exemple souvent cité de ce concept. Dans ce jeu, les joueurs peuvent créer et personnaliser des avatars numériques qui leur permettent de socialiser. L’exemple de Roblox en tant que métavers est renforcé par le fait que les joueurs s’impliquent souvent émotionnellement dans leur vie au sein du jeu Roblox.

Roblox est cependant un exemple plutôt primitif de métavers. La version vers laquelle tendent des entreprises comme XRApplied et Facebook est beaucoup plus immersive et dépend fortement des technologies de réalité augmentée et virtuelle.

Même s’il ne sera peut-être jamais aussi englobant et dystopique que les réalités alternatives présentées dans des films tels que Matrix, l’immersion dans quelque chose de si réaliste qu’il en devient réel est tout à fait possible. En fin de compte, le métavers deviendra un lieu où nous ne nous contenterons pas de jouer à des jeux et de consulter les réseaux sociaux, mais où nous travaillerons, apprendrons et nous livrerons à un nombre croissant d’activités de loisirs.

À VOIR AUSSI  Les entreprises de RV comme XRApplied proposent des expériences éducatives intéressantes

Facebook : Le métavers dans cinq ans

Pour que Facebook se défasse de son image de plateforme sociale en cinq ans seulement, il faudra plus que quelques communiqués de presse et un double langage d’entreprise vide. Une telle transformation ne se produira que si Facebook parvient à s’imposer comme un acteur clé d’une tendance massivement perturbatrice.

Cela devrait donner une idée du rythme auquel le métavers est désormais censé évoluer. Et en effet, les premiers signes sont déjà là.

Roblox n’est qu’un exemple parmi des dizaines d’autres dans un metaverse déjà émergent. De manière plus générale, le métavers englobe tout, de la RV totalement immersive aux crypto-monnaies. En effet, le métavers offre un nombre infini de possibilités de construction, d’expression et d’apprentissage, et tout ce qui concerne la RA et la RV y est lié, même si ce n’est que de manière indirecte. Qu’il s’agisse de construire des escapades sur des îles exotiques, de fabriquer des vêtements NFT cyberpunk en RA, de choisir un revêtement de sol en RA pour un appartement de 20 m² en Ontario ou de faire éclater des ballons dans des applications RA éducatives amusantes, de nombreux outils et technologies émergents font partie du métavers.

Que construisent des entreprises comme Facebook et XRApplied pour demain ?

À propos de l’avenir du métavers, Andrew Bosworth, cadre de Facebook, a déclaré : « Aujourd’hui, Portal et Oculus peuvent vous téléporter dans une pièce avec une autre personne, quelle que soit la distance physique, ou dans de nouveaux mondes et expériences virtuels. Mais pour réaliser notre vision complète du Metaverse, nous devons également construire le tissu conjonctif entre ces espaces – afin que vous puissiez supprimer les limites de la physique et vous déplacer entre eux avec la même facilité que de passer d’une pièce de votre maison à l’autre. »

On peut supposer que cela signifie que Facebook travaille d’arrache-pied à la construction du matériel et de l’ossature de connectivité sur lesquels le métavers sera construit. Ces fondations permettront à l’entreprise d’exploiter sa propre plate-forme, ce qui lui permettra de créer une indépendance vis-à-vis des géants actuels de l’informatique mobile que sont Apple et Google.

À VOIR AUSSI  SpaceX utilise le LiDAR, mais Elon Musk le conteste : les raisons pour lesquelles il pointe vers l'AR et le XRApplied

XRApplied, pour sa part, se concentre sur la construction de bits numériques sur l’ossature matérielle que des entreprises comme Facebook mettent en place. L’entreprise développe rapidement ses capacités et ses outils propriétaires, ce qui lui permet de créer de nouvelles générations d’applications aussi rapidement que les plateformes sous-jacentes se développent. En fin de compte, des applications comme son jeu AR Balloon Pop Learning Fun EdTech passeront d’expériences éphémères à des environnements totalement immersifs dans lesquels les élèves de demain apprendront et interagiront les uns avec les autres.

À long terme, la transition vers le métavers verra un afflux massif d’utilisateurs pour les deux entreprises. Et si, pour Facebook, cela ne représente guère plus qu’une augmentation progressive de sa mainmise déjà dominante sur une grande partie de la population utilisant l’internet, le métavers représente une opportunité bien plus grande pour des entreprises comme XRApplied.

– —

(Image en vedette par Gerd Altmann via Pixaby)

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ : Cet article a été écrit par un contributeur tiers et ne reflète pas l’opinion de Born2Invest, de sa direction, de son personnel ou de ses associés. Veuillez consulter notre clause de non-responsabilité pour plus d’informations.

Cet article peut inclure des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont généralement identifiées par les mots  » croire « ,  » projeter « ,  » estimer « ,  » devenir « ,  » planifier « ,  » sera « , et d’autres expressions similaires. Ces déclarations prospectives impliquent des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes, y compris ceux discutés dans les mises en garde suivantes et ailleurs dans cet article et sur ce site. Bien que la société puisse croire que ses attentes sont fondées sur des hypothèses raisonnables, les résultats réels que la société peut atteindre peuvent différer sensiblement de tout énoncé prospectif, qui ne reflète que l’opinion de la direction de la société à la date du présent document. En outre, veuillez vous assurer de lire ces informations importantes.

Rubriques Connexes :

Xavier Mercoux

Xavier Mercoux

Xavier MERCOUX, auteur depuis toujours, s’intéresse de près aux entreprises innovantes, au secteur financier, Wall Street et aux intérêts des actionnaires. Ses domaines de spécialisations, apporte des réflexions portant le plus souvent sur les innovations technologiques, les start-up ou encore les derniers développements dans la crypto.